DAKAR

dakar

La capitale, ravit ceux qui ont la belle idée d’y séjourner plus que le temps d’une escale. Ses marchés animés, sa vie nocturne exubérante, ses sites chargés d’histoire, ses villages artisanaux mais surtout ses authentiques villages de pêcheurs, forment un kaléidoscope surprenant. Située à l’extrémité Ouest du continent Africain et face à l’Océan Atlantique, Dakar se déploie, dans des contrastes saisissants, entre modernité et authenticité. De son passé, elle a hérité de joyaux architecturaux au charme brut, qui cohabitent avec un Sénégal contemporain.

– Incontournables

    • ✔ L’île de Gorée

A quelques kilomètres de Dakar, l’île de Gorée a été durant trois siècles le lieu où embarquèrent de nombreux esclaves et de par ses musées et ses bâtisses, elle est aujourd’hui un haut lieu de mémoire et de recueillement.

    • ✔ Le Lac Rose

Le lagon, entouré de dunes et de filaos, doit sa renommée à sa couleur rose. Les environs du lac sont un terrain de jeu pour du quad, de la moto ou des promenades plus paisibles à cheval ou à dos de chameau. Il a accueilli jusqu’en 2007 l’arrivée du célèbre rallye du « Dakar ».

    • ✔ Les ateliers des artistes du Village des Arts

C’est un espace de quatre (4) hectares aménagé en ateliers qui accueillent des artistes aux disciplines diverses. Les visiteurs tombent sous le charme de bon nombre de petits souvenirs voire chefs d’œuvre.

    • ✔ Le Village artisanal de Soumbedioune

Rendez vous dans ce marché pour découvrir la plus grande exposition d’objets et de souvenirs de fabrications artisanales du Sénégal. Environ 2000 artisans y créent et exposent un large choix de tableaux,  produits de maroquinerie en peaux, d’objets sculptés en bois, de bijoux en ébène, argent,  d’instruments de musique traditionnelle (djembé, tam tam, kora…).

    • ✔ Le Monument de la Renaissance Africaine

L’imposante statue de 52 m en bronze et cuivre qui représente un couple et un enfant abrite de vastes salles agrémentées d’œuvres d’art. Du sommet, la ville s’admire en mode 360 degrés. Avec en toile de fond le coucher de soleil, le spectacle est grandiose.

LA PETITE COTE

petite_cote

A la sortie de Dakar et à quelques kilomètres de l’Aéroport de Dakar, de grands baobabs mènent vers ce territoire qui combine, en un seul lieu, du soleil à volonté, une mer toujours calme, des plages de sable fin et des excursions dans la vie sauvage et traditionnelle du Sénégal.  Ce territoire renferme des spots balnéaires de toute beauté nichés au cœur de paysages lagunaires. Il offre également des expériences hors du temps qui se vivent au fil des excursions dans des univers magiques où le calme rivalise avec la beauté des lieux.

– Incontournables

    • ✔ Saly Portudal

Idéale pour des courts séjours de farniente et de soleil, la station balnéaire de Saly Portudal recèle des plages de sable doré, bordées de palmiers derrière lesquels s’érigent des hôtels aux charmes variés. La station est un spot de prédilection pour les amateurs de sports nautiques en tous genres (planche à voile, surf, kite surf, scooter des mers..) et son parcours de 18 trous, bordé de baobabs est une aubaine pour les golfeurs.

    • ✔ La Somone

Ses plages, bordées de végétation, sont parmi les plus belles de la Petite Côte. Sa lagune est un havre de paix, une réserve naturelle pour oiseaux (hérons, pélicans, flamands roses), où règne une atmosphère paisible pour se détendre et se ressourcer.

    • ✔ Joal – Fadiouth

Le « royaume d’enfance » du Président Léopold Sédar Senghor, dont la beauté a beaucoup inspiré sa poésie, est un territoire magique. Une balade en pirogue, au travers des mangroves et greniers à mil, une traversée du pont en bois qui relie Joal à Fadiouth, et vous voilà dans un univers enchanteur. L’exemplarité de la tolérance religieuse au Sénégal s’admire dans un cimetière mixte (chrétien et musulman) qui offre un très belle vue sur l’ensemble du paysage.

    • ✔ La forêt de baobabs

La majestueuse forêt de baobabs est un terrain de jeu extraordinaire pour petits et grands. L’Accrobaobab y est une attraction phare : des parcours d’escalades, d’accrobranche entre des baobabs, à plus de 25 mètres du sol, une Tyrolienne de plus de 300 mètres avec des niveaux de difficultés pour tous publics. Aussi, pour les passionnés de rallye auto ou moto ainsi que les pilotes professionnels, un circuit à 21 virages, est aménagé parmi les baobabs.

    • ✔ La Réserve de Bandia

La savane de Bandia invite à des safaris en famille pour aller à la découverte de la faune africaine. Les visiteurs croisent des rhinocéros, singes, gazelles, autruches, élans du Cap, zèbres, hyènes, girafes, crocodiles, dans un décor de baobabs géants et de lianes.

LE SINE SALOUM

sine_saloum

Le Sine Saloum est un territoire hybride teinté d’une magie indéniable et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Les paysages y sont sublimes, l’air pur, la paix totale. Un chapelet d’îles, au cachet particulier, y paressent au cœur d’un véritable dédale de mangroves, de bolongs et de lagunes qui invitent à des balades apaisantes en pirogue. Cette zone préservée, classée parmi les plus belles baies au monde, est un paradis pour les pêcheurs et les amateurs d’ornithologie.

– Incontournables

    • ✔ Une balade en pirogue au travers de la mangrove

Les promenades en pirogue permettent la découverte du Delta du Saloum, de ses bolongs et de nombreuses îles. Ces excursions permettent d’aller à la rencontre des pêcheurs Niominkas ou Sérères et de partager la vie de leurs villages pendant une journée.

    • ✔ La découverte de l’île de Mar Lodj

Pêche à la ligne sur le ponton en plein coucher de soleil, farniente sur les magnifiques plages, dégustation de plats traditionnels à base de la pêche du jour (crevettes, huîtres, carpes), promenade en calèche au clair de lune dans le village.

    • ✔ Une marche avec les lions dans la Réserve de Fathala

Fathala est l’un des rares endroits au monde où l’on a la chance de côtoyer au plus près une faune en liberté. Les visiteurs y vivront des moments inoubliables, hors du temps, escortés des rois de la savane. Dans la réserve de 2000 hectares, l’on découvre aussi des élans de Derby ou du Cap, des phacochères, des antilopes chevalines, des zèbres, des girafes, des singes, des multitudes d’oiseaux.

    • ✔ La pêche dans la mangrove

Avec près de 115 espèces, le delta du Saloum est l’une des zones les plus poissonneuses au monde. Une destination prisée par les pêcheurs de loisir qui y sont invités à découvrir différentes techniques de pêche : la traîne aux leurres, la pêche aux vifs, ou encore la pêche au posé pour des espèces de poissons aussi variées que l’espadon, le thon, la carangue à grosse tête, la carpe rouge ou même le barracuda.

    • ✔ Les puits de sel multicolores de Palmarin

D’un ULM ou d’un autogire, le spectacle est comme irréel ! Vu du ciel, un territoire hors du temps, comme percé de chutes de météorites ! Des couleurs à profusion ! Cette beauté qui ébahit, ce sont les puits de Palmarin, cônes creusés au milieu des lagunes, dans lesquels s’infiltre une eau très salinisée du bras de mer.

SAINT LOUIS ET LA REGION DU FLEUVE

saint_louis

La région de Saint-Louis séduit les passionnés d’histoire et on a souvent l’impression d’être transporté dans une autre époque, dès que l’on traverse le Pont Faidherbe de style Eiffel. La ville conserve d’importants témoignages de son prestigieux passé et ce patrimoine culturel et architectural est tel que la ville est classée depuis 2000 au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

– Incontournables

    • ✔ Une balade dans l’ile Saint-Louis

LA Saint Louis, le passé colonial s’admire à travers les maisons colorées aux balcons en fer forgé qui font partie intégrante du charme de la ville. A pied ou en calèche, les excursions dévoilent toute l’élégance de sa société et la richesse de son patrimoine culturel.

    • ✔ Une escapade au Parc national des oiseaux du Djoudj

A 60 km de St-Louis, Djoudj, troisième parc ornithologique du monde, héberge sur 16000 hectares de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs, cormorans, sternes, hérons ainsi que des pélicans qui sont le symbole du parc (observation du nichoir).

    • ✔ Une croisière sur le mythique Bou El Mogdad

Le Bou el Mogdad embarque les voyageurs pour une croisière unique sur le fleuve Sénégal. Le bateau navigue depuis l’époque coloniale et offre à ses croisiéristes le plaisir de découvrir des réserves d’oiseaux, les villages toucouleurs.

    • ✔ Une excursion dans la Langue de Barbarie

Au Sud de Saint Louis, fleuve et océan se mêlent en un ballet exceptionnel où émerge la « Langue de Barbarie ». Un endroit surprenant par la variété de ses paysages composés de dunes, d’îlots et d’authentiques villages de pêcheurs. Sur 20km, s’étend une vaste plage de sable fin bordée de filaos à la lisière d’un parc de 2000 hectares, refuge d’oiseaux aquatiques et de tortues de mer.

    • ✔ Le désert de Loumpoul

Lompoul, que vous pouvez atteindre par la route ou par la plage, dévoile son désert en bordure de la côte. Ses dunes de sable fin, aux tons ocre, voire rouges, peuvent atteindre 40 à 50 mètres de hauteur. Une nuit en bivouac, une balade à dos de dromadaire y constituent des moments originaux et inoubliables.

LA CASAMANCE

casamance

L’originalité de la région se ressent à travers la diversité culturelle mais aussi à travers sa richesse naturelle extraordinaire. Une Afrique verdoyante où océan, fleuve, mangroves, palmeraies, rizières, forêts profondes et savane se côtoient. La région envoûte rapidement, accentuée par la majesté des fromagers et des baobabs qui se dressent tels les remparts d’une civilisation authentique et d’un patrimoine naturel que l’on découvre en vélo, en pirogue ou en kayak.

– Incontournables

    • ✔ L’île de Carabane

Ancien comptoir colonial, l’île située à l’embouchure d’un fleuve, conserve les traces de son passé. Le village est un refuge paradisiaque recouvert d’une végétation luxuriante et vit au rythme de ses artistes et artisans qui trouvent dans la quiétude des lieux une source d’inspiration. L’île est au centre d’un immense domaine halieutique avec d’innombrables espèces de poissons tropicaux ; un lieu de rêve pour pêcher et nager avec les dauphins.

    • ✔ Le Cap Skirring

Sur l’une des plus belles stations balnéaires de l’Afrique de l’Ouest, le sable est d’une finesse rare, ombragée de cocotiers et de palmiers. De grands complexes hôteliers touristiques s’y déploient et la station a su se faire un nom chez les amateurs de belles pêches. L’on peut aussi y pratiquer  l’équitation, la pêche, le ski nautique.

    • ✔ Une rencontre avec le Roi de Oussouye

Oussouye est organisée en minuscules royaumes dont les dignitaires sont les garants de la culture locale. Il est également le berceau de culture de la basse Casamance où sont célébrées chaque année la récolte du vin de palme et les cérémonies de lutte traditionnelle. Le roi d’Oussouye, toujours vêtu de rouge et portant à la main un balai de paille, symbole de sa puissance, reçoit les visiteurs dans le Bois sacré.

    • ✔ La visite des cases à étages de Mlomp

Le charme de Mlomp se trouve dans son architecture remarquable. Des maisons en banco (terre crue) à deux étages dont le concept a été créé par un tirailleur sénégalais de la seconde guerre qui s’est inspiré des bâtisses modernes françaises.

    • ✔ Les Cases à impluvium traditionnelles du Bandial

A Enampore, Eloubaline, Affiniam et Seleky, l’on trouve de véritables musées de la vie traditionnelle datant pour certains de plus de 60 ans et classées sur la liste indicative du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Des bâtiments de boue circulaires typiques de la culture diola et qui comportent un système ingénieux de récupération des eaux de pluie. L’occasion de découvrir leur organisation technique, sociale et défensive.

LE SENEGAL ORIENTAL

oriental

A près de 8 heures de route de Dakar, vous pénétrez dans un univers d’une beauté brute, destination idéale pour les amateurs d’aventure et d’expériences au grand air. L’Afrique telle qu’on peut la rêver : de la savane, des cascades, des montagnes verdoyantes, des forêts denses, et surtout des peuples atypiques qui vivent en osmose avec la nature.

– Incontournables

    • ✔ Un safari au Parc national de Niokolo-Koba

Classé  Patrimoine mondial et Réserve de la biosphère internationale, le parc du Niokolo- Koba s’étend sur une superficie de  plus de 950 000 hectares et  offre un paysage riche et très varié, où se concentrent presque toutes les espèces végétales et animales des savanes de l’Ouest africain, dont le chimpanzé, le lycaon, l’éléphant, l’élan de Derby, le lion, et le bubale.

    • ✔ La découverte des cascades de Dindefelo

Du village de Dindefelo, la marche agréable dans une ambiance de jungle aboutit sur la découverte de la cascade. Du sommet de la montagne, l’eau s’écrase sur les différents paliers jusqu’à atterrir sur le bassin, dans une chorégraphie fabuleuse. Une invitation à une baignade rafraîchissante dans une source aux vertus mystérieuses. Aussi, de Dindefelo, de nombreuses excursions mèneront les voyageurs dans les mines, les grottes ou dans les villages à la rencontre des ethnies peulh.

    • ✔ Une rencontre avec le Peuple Bassari

Composée de 10 000 à 15 000 personnes, l’ethnie Bassari s’est installée à la frontière de la Guinée et du Sénégal, dans des villages comme Ibel et Ethiolo. Dans cette zone, classée au Patrimoine Mondial de L’Unesco, les Bassari vivent en parfaite symbiose avec la nature et s’adonnent principalement à la chasse et à la cueillette. Partir à leur rencontre, découvrir leurs modes de vie, rites et fêtes traditionnelles est un véritable voyage au cœur des rites africains originels.

    • ✔ Une Randonnée vers Iwol

Au bout d’une randonnée en montagne, avec en prime la découverte de paysages époustouflants, l’on découvre Iwol où vit l’ethnie minoritaire des Bédik (environ 3000 individus). Au village, la rencontre avec les communautés permettent de saisir l’histoire de leur peuple, leur culture, leur mode de vie. Une promenade dans les ruelles mène à la découverte des cases, du bois sacré.

    • ✔ La chasse à Saraya

Les amateurs de chasse pourront séjourner dans les campements ou chez l’habitant. Francolins, pintades, pigeons, poules de roche, lièvres, phacochères, peuvent être chassées dans cette zone.

Cliquer ici pour voir :  les 10 raisons de visiter le Sénégal